Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

agriculture

L’alimentation est l’un des premiers domaines touchés. Privilégier les produits biologiques apporte de nombreux bénéfices pour la santé, l’environnement, l’emploi agricole et le confort des agriculteurs. Certaines études scientifiques ont montré les avantages de l’agriculture biologique par rapport à l’agriculture traditionnelle. Mais qu’est-ce que l’agriculture biologique exactement ?

Agriculture biologique : c’est quoi ?

L’agriculture biologique est définie comme une méthode de production et de gestion agricole qui protège les ressources naturelles en combinant des niveaux élevés de biodiversité avec des exercices environnementaux. Elle comprend également des normes strictes qui soutiennent le bien-être des animaux. Protéger l’environnement sur le cadre d’un développement rural durable, en tenant compte de la demande croissante des consommateurs pour les produits naturels. Cliquez ici agriculture biologique pour en savoir plus sur. 

À quoi sert l’agriculture biologique ?

L’une des plus grandes préoccupations de l’agriculture biologique est que la nourriture est sans pesticides. En fait, les produits biologiques peuvent non seulement être cultivés sans engrais chimiques, mais ils sont également bons pour la santé saisonnière, et les fruits et légumes peuvent être récoltés mûrs. Par conséquent, le respect de l’écosystème naturel est fondamental pour l’agriculture biologique, et cette méthode de conception rejette l’utilisation de substances chimiques de synthèse et égalise la matière organique au lieu de maintenir l’équilibre naturel du sol, des plantes et de la biodiversité. D’un point de vue sociale, la tâche principale de l’agriculture biologique n’est pas d’informer les producteurs et les consommateurs de l’état de la production, mais d’assurer la transparence par un contact direct avec les consommateurs, notamment par des synergies mutuelles avec d’autres produits de haute qualité. De plus, ce mode de production repose sur le principe du respect de l’égalité entre tous les champions du marché et de la promotion de la coopération plutôt que de la compétition. Pour lutter contre la désertification en milieu rural, l’agriculture biologique est réalisée en offrant aux agriculteurs ou aux producteurs de la terre, du travail et une vie décente. Économiquement, l’agriculture biologique ne profite pas seulement aux entreprises sur le plan humain, elle peut aussi gérer le marché pour offrir aux clients des prix abordables, ainsi qu’accueillir de nouvelles personnes dans les régions émergentes. Enfin, l’agriculture biologique procure de plusieurs profits en termes d’activité et de création d’emplois et préserve la diversité biologique et la qualité des sols, de l’air et de l’eau. Cette forme de production permet d’expérimenter des méthodes innovantes qui doivent être développées à grande échelle en agriculture.

Les avantages de l’agriculture biologique pour les consommateurs 

En raison de ses caractéristiques uniques, l’agriculture biologique oblige les producteurs à estimer certaines normes de qualité. En général, l’agriculture biologique est plus répandue que l’agriculture traditionnelle. L’agriculture biologique, par exemple, bénéficie de vastes zones auxquelles certains animaux de pâturage doivent y accéder. Plusieurs analyses ont tenté d’évaluer les oppositions nutritionnelles entre les produits biologiques et conventionnels. Des études ont montré que la proportion de certains nutriments présents dans les produits biologiques, en particulier viande et les produits laitiers, ou les soi-disant antioxydants, augmente les acides gras essentiels oméga-3. D’autre part, les recherches en cours montrent que les produits biologiques renferment moins de résidus de biocides et des produits moins nocifs que les produits conventionnels. Plusieurs recherches ont également essayé d’évaluer les effets sur la santé lors de la consommation de produits biologiques. En général, L’agriculture biologique a également des avantages environnementaux. Le premier, bien sûr, est de diminuer la dose de pesticides employés. L’agriculture biologique surveillera plus étroitement leur utilisation. Par exemple, les effets potentiellement nocifs des pesticides sur la biodiversité et les écosystèmes sont limités en agriculture biologique. 

Quels sont les différents types d’agriculture ?
Comment faire de l’agriculture biologique ?