L’apiculture, une passion qui se transmet

apiculture

Pour les enthousiastes du domaine, l’élevage des abeilles est une discipline qui est élevée au rang d’un véritable art à part entière. Ces personnes ont souvent un profond contact avec les abeilles, mais aussi avec la nature en général. Les apiculteurs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, sont souvent des familles entières, qui transmettent leur passion au fil des générations qui se succèdent. Dans cet article, vous allez découvrir le monde de l’apiculture, et comment se transmet cette passion pour l’élevage des abeilles.

Une brève histoire de l’apiculture 

Selon les scientifiques et historiens spécialistes, les premières races d’abeilles seraient apparues à l’époque Crétacé, c’est-à-dire il y a cent mille ans d’années. Et les premières traces de récolte de miel sauvage par l’homme datent depuis la préhistoire, il y a 10 000 années passées (avant Jésus-Christ). C’est ce qui prouve en tout cas la présence de peinture et d’art pariétal en Espagne. Cependant, c’est au pays des Pharaons qu’on identifie les premières preuves que l’homme a commencé à domestiquer ces insectes, il y a environ 2400 ans. Il s’agit d’une estimation approximative, mais l’année précise de domestication de ces petits insectes est encore inconnue. Ensuite, les témoignages écrits, les fresques et les restes d’outils primaires d’apiculture sont peu à peu découverts en Grèce, puis dans les pays d’Europe. L’ancienne technique d’apiculture était de se servir des troncs d’arbres abattus pour concevoir les ruches d’abeilles. Aujourd’hui, l’activité apicole (artisanale et professionnelle) se répand dans tous les pays du monde. La technique actuelle d’un apiculteur est d’user directement des ruches en kit, qui sont vendus auprès des boutiques spécialisées en la matière. À titre d’information, saviez-vous que la France (surtout en région de la Provence) possède une renommée particulièrement importante sur la scène internationale de l’apiculture ?

L’apiculture en tant qu’activité utile et passionnante

Au-delà d’une simple activité ou passe-temps, l’apiculture est un véritable métier de toute une vie pour de nombreuses personnes passionnées. Cette activité nécessite un amour inconditionnel pour le monde des abeilles, c’est-à-dire faire en sorte de bien élever ses insectes. Cet élevage consiste à entretenir de manière régulière et fréquente les ruches, surveiller ces derniers en cas de présence de produits d’abeilles à recueillir (gelée royale et miel en principal, mais aussi des substances de la cire si besoin). De plus, l’apiculteur enthousiaste s’investit dans sa passion pour ne pas omettre le moindre élément et paramètre dans son métier/ passe-temps : s’assurer que les abeilles ouvrières et leur reine puissent rester en forme et bien se porter ; domestiquer de multiples reines pour garantir la survivance de la colonie ; mettre à disposition de ses insectes un environnement de nature, rempli de fleur, végétation et de source d’eau… En passant, sachez que le miel est souvent recueilli quand la saison de floraison (l’été) est passée. L’apiculture peut tout aussi bien être réalisé à la campagne qu’en ville. La majorité des apiculteurs sont des petites entreprises familiales, auxquelles les aïeux ont transmis leur passion à leurs descendants, les grands-parents à aux parents, et ces derniers à leurs progénitures, et ainsi de suite.

Comment devient-on apiculteur professionnel ?

Avant toute chose, il convient de vous informer qu’aucun diplôme n’est requis pour exercer la profession d’apiculteur. Néanmoins, pour bien débuter votre passion et réussir dans votre activité, le mieux est de suivre une formation professionnelle pendant au moins 6 mois. Vous pouvez en apprendre abondamment auprès des apiculteurs de longue date, qui sont expérimentés et tout autant passionné que vous ! Cet apprentissage ciblé vous permettra de connaître et de savoir appliquer les méthodes d’apicultures efficaces et la gestion de votre activité en général. Ensuite, il vous faudra réunir les éléments nécessaires pour entamer votre activité : ruches et essaims, équipements de combinaison, etc. Si vous présagez de créer une propriété à grande échelle, on vous recommande d’avoir votre propre miellerie. En dernier lieu, il est important de savoir que les missions d’un apiculteur professionnel ne s’arrêtent pas seulement à l’élevage d’abeilles pour ensuite récolter leurs précieux produits. Ce passionné peut également proposer des services d’assistance et de conseil aux autres personnes qui souhaitent se lancer dans l’apiculture. Il s’agit d’un service de niche qui a un potentiel de rentabilité énorme. Bien sûr, vous pourrez également vendre vos produits apicoles et bâtir une véritable entreprise familiale.

Comment fonctionne un système de pivot d’irrigation ?
Quels sont les différents types d’agriculture ?