Les drones agricoles gagnent progressivement du terrain : découvrez comment

De nos jours, il n’y a pas que les professionnels du cinéma, de la photographie ou du bâtiment qui mettent à profit les nouvelles technologies dans leurs activités : les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à s’en servir pour leur exploitation, notamment à travers l’utilisation des drones. Voici quelques avantages associés à ces appareils.

Des dispositifs pertinents dans l’agriculture de précision

Grâce à la progression des drones agricoles, il est possible de faire l’inspection des exploitations afin de détecter d’éventuels accidents ou dégâts causés par des nuisibles. Les drones peuvent également être dotés de capteurs qui permettent de traiter différentes données : taux de chlorophylle et d’azote, biomasse, stress hydrique, degré d’humidité, etc. Par ailleurs, en faisant voler l’appareil haute résolution à basse altitude, l’agriculteur peut obtenir de meilleures vues aériennes que celles apportées par les images satellites. L’ensemble des informations reçues permet par exemple d’adapter avec précision les niveaux d’engrais utilisés, ou encore la quantité de pesticides. En outre, l’analyse des données va aboutir à l’ajustement des rendements, d’où un meilleur retour sur investissement.

Drones d’épandage : un système innovant en plein essor

Malgré la progression des drones agricoles, l’utilisation des modèles spécifiquement conçus pour l’épandage reste peu répandue à cause des restrictions imposées par la réglementation. Toutefois, les avantages sont nombreux, comme la simplification du traitement des zones bien définies ou l’optimisation dans l’usage des produits phytosanitaires (utiliser ces produits uniquement dans les parties où cela est vraiment nécessaire).

L’usage d’un drone permet l’accès à des endroits que les engins agricoles ne peuvent pas atteindre (présence d’arbres, forte humidité, …).  Grâce à différents réglages, il est possible de programmer la dispersion de fertilisants et d’herbicides, ou de régulariser davantage leur dissémination tout en maîtrisant la distance de pulvérisation. D’autre part, les buses de pulvérisation peuvent être adaptées en fonction des substances à disperser et de la nature des exploitations (blé, orge, colza, ou tout autre plant de légumes et de céréales, etc.).

Un outil d’assistance très utile pour les éleveurs

Il existe sur le marché différentes marques de drones, offrant des fonctionnalités aussi variées les unes que les autres. Cette progression des drones agricoles a aussi trouvé son intérêt en matière d’élevage. Grâce à ces appareils de pointe, il est possible de survoler au-dessus des troupeaux, voire faire rentrer le bétail à la ferme pour la traite, à condition que la réglementation le permette. Les drones sont aussi largement utilisés dans la surveillance des pâturages qui abritent les bovins, les porcins ou les ovins. L’objectif est dans ce cas de s’assurer que les animaux sont suffisamment approvisionnés en eau et qu’aucun d’entre eux ne s’est échappé. De plus, en période de vêlage, les agriculteurs peuvent surveiller leurs génisses de loin et intervenir plus rapidement en cas de besoin.

Consommer régional et pratique ? Les produits agricoles locaux ont maintenant une application mobile !
Trois innovations qui vont révolutionner l’agriculture de demain